/*

Arrêter de prendre la vie du bon côté, Les personnes pessimistes vivent plus longtemps

Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Arrêter de prendre la vie du bon côté, Les personnes pessimistes vivent plus longtemps
Arrêter de prendre la vie du bon côté, Les personnes pessimistes vivent plus longtemps

Selon une étude allemande tout juste publiée en février dernier par un collectif de chercheurs les personnes qui n’attendent grand-chose de leur vie vivent plus longtemps que ceux qui imaginent leur avenir avec confiance.

Les chercheurs de l’Université Friedrich-Alexander de Nuremberg se sont basés sur les données d’une étude multidisciplinaire à grande échelle (30 000 personnes) de 1993 à 2003. Selon les données obtenues, les personnes âgées les plus inquiètes face à leur avenir ont 10 % moins de risques de décès et de voir leur état physique se dégrader.

Explications

Ceux qui veulent croire en des lendemains qui chantent sont apparemment moins prudents que les autres.
Les explications tournent autour du mode de vie. L’optimiste se penserait à tort invincible. Le pessimiste consulterait davantage les professionnels de la santé, vivrait moins de déceptions, il serait plus cultivé et plus lucide, selon l’auteur Jean-Marie Paul.

Bonne nouvelle pour les Français !

Prenons le cas de la France, les Français sont connus pour être pessimistes.
L’enquête annuelle BVA-Gallup International dresse un panorama saisissant de l’état d’esprit de la planète : les Français restent les champions du monde du pessimisme, loin devant les Irlandais, les Autrichiens et les Belges. A l’inverse, le Nigeria, le Viêt Nam et le Ghana s’illustrent par leur optimisme.
C’est peut-être pour cela que les français vivent plus longtemps. En somme, plus on est pessimiste, plus on est prudent et plus on met tout en oeuvre pour avoir une bonne santé.

Plus on avance en âge, plus on est pessimiste, affirment également les auteurs de l’étude, et paradoxalement, plus on a des revenus élevés et une bonne santé, plus on est pessimiste également, sans doute parce que le potentiel d’amélioration est de ce fait faible.
D’un point de vue philosophique, mieux vaut-il vivre vieux mais malheureux plutôt que de mourir jeune mais heureux ? Qu’en pensez-vous ?

One Response to "Arrêter de prendre la vie du bon côté, Les personnes pessimistes vivent plus longtemps"

  1. vasionensis  13 janvier 2017 at 14 h 27 min

    Je n’ai plus le choix (67 ans au prochain muguet).
    Mais cette étude me remémore une réflexion qui m’était venue sur le suicide : hormis les cas rares où il est perçu comme obligatoire (affaire d’honneur), ce qui est bien rare, le suicidé peut être considéré comme un optimiste déçu. Le pessimiste, n’ayant pas de raison de vivre, n’en a pas davantage de mourir.
    Le suicide est certes une cause de mort très minoritaire dans les statistiques.
    Mais un organisme qui meurt ne peut-il, dans une mesure à déterminer, être considéré comme un organisme qui se tue ?

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié