Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
Actualités scientifiques

Les Soldats et les anciens joueurs de football face aux lésions cérébrales traumatiques

Vous êtes ici : > Actualités > Les Soldats et les anciens joueurs de football face aux lésions cérébrales traumatiques

Les Soldats et les anciens joueurs de football face aux lésions cérébrales traumatiques
Jeudi 17 Mai 2012 – Aux États-Unis les causes les plus fréquentes de traumatisme crânien sont la violence, les accidents de transport, les constructions, et les sports. Entre 1,6 et 3,8 millions de lésions cérébrales traumatiques s’observent chaque année aux États-Unis et qui sont le résultat d’activités sportives ou de loisirs.
Les lésions traumatiques cérébrales sont entraînées par les forces transmises au cerveau à la suite d’un impact à la tête. La lésion traumatique cérébrale peut être sans conséquence et se résorber complètement grâce aux processus de guérison naturelle, ou elle peut être grave et s’accompagner de dommages permanents à divers degrés

Une petite étude a permis de mettre en évidence les conséquences à long terme des lésions cérébrales subies par des milliers de soldats, suggérant qu’ils pourraient développer une maladie dégénérative du cerveau, La même maladie observée chez certains joueurs de football à la retraite.

Des chercheurs de Boston ont rapporté mercredi que les autopsies de quatre jeunes anciens soldats ont révélé les premiers signes d’encéphalopathie traumatique chronique, ou CTE, dans leur tissu cérébral.
Ces résultats ont été comparés avec les tissus cérébraux de certains jeunes athlètes qui sont touchés par la même maladie et ont conclu que ces anomalies étaient presque identiques.

“C’est très distinctif», a déclaré le Dr Lee Goldstein de l’Université de Boston, qui a dirigé l’étude avec le Dr Ann McKee du VA New England Healthcare System. “On ne voit pas ces anomalies chez les individus normaux.”

La recherche suggère que la cause de la lésion, que se soit un effet de souffle « blast » ou des coups répétés, n’a pas d’importance – elle peut générer le même processus qui causent cette maladie, dit McKee, qui a longtemps étudié le lien entre l’encéphalopathie traumatique chronique et les athlètes.

D’autres expériences sur des souris ont montré qu’une simple explosion équivaut à une bombe artisanale, était suffisant pour commencer les dégâts.

La CTE est une maladie progressive liée à des commotions multiples. La recherche portant sur cette maladie a pris de l’importance ces dernières années après la mort de certains anciens athlètes professionnels.

Article précédent:
Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié