/*

Le chocolat un remède pour de nombreux maux

Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Le chocolat un remède pour de nombreux maux

jeudi, 29 Mars (HealthDay News) – Des chercheurs internationaux ont découvert des propriétés médicinales de flavanols « des antioxydants retrouvés dans les fèves de cacao. »
Les résultats de ces études devraient être présentés mercredi lors de la réunion annuelle de l’American Chemical Society à San Diego. Les chercheurs présenteront des conclusions sur l’étude qui a porté sur dix huit types de chocolat ainsi que des enquêtes qui ont servi à établir la façon dont le cacao pourrait affecter la pression artérielle, les maladies cardiaques, les troubles du système nerveux et les risques du cancer
Quelques mises en garde: La plupart de ces études n’ont pas encore été accepté pour publication dans des revues de recherches, de sorte que ces résultats peuvent être considérés comme préliminaires. De nombreuses études ont été de petite envergure, avec relativement peu de participants. Et quelques-uns étaient des études sur des  animaux, et les effets pourraient ne pas être identiques pour les humains.
Les grandes études observationnelles ont montré les avantages possibles du chocolat noir ou de cacao sur la santé, cette nouvelle recherche commence à explorer le mécanisme de cet effet, a expliqué le Dr Gregg Fonarow, un professeur de cardiologie à l’Université de Californie, Los Angeles.
“La chose à garder à l’esprit: Tous ces éléments sont des très petites études,” Fonarow dit. “Mais ils sont des étapes importantes pour étudier les mécanismes par lesquels le chocolat ou de cacao peut avoir des effets cardiovasculaires bénéfiques.”
Plusieurs des études ont suggéré que le cacao pourrait jouer le rôle d’un protecteur contre l’inflammation.
« L’un des mécanismes présumés par lequel le cacao , le chocolat noir ou les flavonoïdes en général pourrait être bénéfique, est la diminution de l’inflammation vasculaire, principale cause des crises cardiaques »
Par exemple, dans une étude sur des souris obèses, les chercheurs ont constaté que l’ajout de cacao à leur alimentation riche en graisse a ralenti leur gain de poids et a fait disparaitre les marqueurs de l’inflammation systémique de leur sang.
Une autre analyse apparue septembre dernier dans le journal de nutrition sera présentée dans cette réunion. Une analyse de la recherche humaine sur les flavonoïdes du cacao et les facteurs de risques cardiaques a combiné les données provenant de 24 études sur 1.106 personnes :
«Le cacao a abaissé la tension artérielle, réduit le LDL « mauvais » cholestérol a augmenté le HDL « bon » cholestérol et a amélioré la résistance à l’insuline», a déclaré l’auteur de l’étude Eric Ding, un nutritionniste, un épidémiologiste et membre du corps professoral à la “Harvard Medical School”. Il a affirmé aussi que le cacao pourrait également jouer un rôle dans la dilatation des vaisseaux et l’amélioration de la circulation sanguine.
Attention cette étude ne doit pas être perçue comme une invitation à une consommation démesurée de chocolat. Une consommation excessive de chocolat conduit à une surcharge pondérale qui contrerait tout effet bénéfique sur la pression artérielle.

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié