Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
Actualités scientifiques

Plateforme Total: Greenpeace inspecte,Total tente de rassurer

Vous êtes ici : > Actualités > Plateforme Total: Greenpeace inspecte,Total tente de rassurer

plate-forme-totalUne nappe fine d’hydrocarbures d’environ 12 km2 s’est formée autour de la plateforme accidentée de Total en mer du Nord.D’après le groupe Total, il s’agit d’un condensat léger, qui devrait spontanément s’évaporer de la surface de l’eau. Pour les militants de Greenpeace arrivés ce lundi à la limite de la zone d’exclusion créée de 3,7 km autour de la plateforme d’Elgin la situation est trop préoccupante: Nous sommes au milieu d’une nappe irisée huileuse. Il y a une grande quantité de pétrole sur l’eau. Il y en a partout. Cela fait plusieurs kilomètres de long et je dirais, plusieurs centaines de large, a déclaré Christian Bussau, un scientifique de l’équipe de Greenpeace, à l’AFP.
L’équipe de Greenpeace, comportant une dizaine de spécialistes, a commencé à effectuer des tests sur place pour mesurer l’impact de la fuite sur l’environnement. «Nous avons fait des tests de qualité de l’air et nous prélevons maintenant des échantillons d’eau», a indiqué Michael Meyer, chargé de la logistique au sein de l’organisation.
Selon Le géant énergétique français Total, lorsque la fuite de gaz s’est produite, du liquide s’est échappé d’abord, entraînant la formation d’une nappe fine d’hydrocarbures d’environ 12 km2.
La torchère qui faisait craindre une explosion sur la plateforme s’est éteinte, a annoncé samedi le groupe pétrolier français, qui peut désormais concentrer ses efforts sur les opérations de colmatage avec deux scénarios: l’injection directe de boues dans le puits défaillant ou le forage de puits de dérivation pour détourner le gaz.
La première option est la plus rapide mais requiert l’intervention de techniciens sur la plateforme. La seconde, qui implique de creuser des kilomètres de roches, sera très longue.
Quant à l’impact de la fuite sur l’environnement Greenpeace est plutôt pessimiste: «C’est vraiment un grave accident. Total doit immédiatement commencer à boucher la fuite ou la pollution ne s’arrêtera pas», a alerté Christian Bussau.
Total, qui a vu huit milliards d’euros (10 milliards de dollars) essuyée de sa valeur en Bourse depuis que la fuite a été découverte, est Accusé d’avoir manqué de transparence, elle devait tenir une conférence  lundi en début d’après-midi, qui sera exclusivement destinée aux analystes financiers. Les journalistes ne pourront pas poser de questions.

Article précédent:
Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié